Où l’on s’aperçoit que ce que la voiture autonome « disrupte » à travers l’automobile, c’est bien le modèle de société qu’elle incarne : à savoir le capitalisme.

I l y a une certaine ironie à voir la fine fleur du capitalisme — les géants de la Silicon Valley, les grands groupes automobiles dans leur ensemble de General Motors à Tesla, les acteurs de la mobilité comme Uber ou des smart cities — s’agiter autour de la voiture autonome en quête d’un nouvel Eldorado. Car tout à leur rallye technologique, ils ne semblent pas se rendre compte — ou préfèrent ignorer — que l’avènement de ladite voiture sans chauffeur signerait la fin de leur propre modèle économique : celui du capitalisme.

Car, osons le dire, en paraphrasant Karl…


Pourquoi il faut déboulonner le mythe du “garage de la Silicon Valley”.

2066 Crist Drive à Los Altos, le garage de la famille Jobs

S i vous vous rendez au 367 Addison Avenue à Palo Alto vous pourrez y voir une plaque attestant que : « Ici est née la Silicon Valley ». Ici, c’est-à-dire dans ce garage un peu miteux où, en 1938, deux jeunes gens, William Hewlett et David Packard, construisirent leur premier oscillateur audio, le HP200A. L’année suivante, ils en vendront huit aux studios Walt Disney pour assurer la sonorisation des salles de cinéma qui allaient projeter le premier grand film sorti en son stéréophonique, Fantasia.

Le point de départ d’une grande aventure pour le duo qui seuls depuis leur garage…


Qui a peur du “nudge”, ce coup de pouce qui réussit à rendre les toilettes propres ?

Dans les années 70 du siècle dernier, un spectre hantait les consciences éclairées : les messages subliminaux dans la publicité. Circulait alors la croyance selon laquelle le pouvoir incitatif des spots publicitaires ne résidait pas tant dans ce qui était visible — le message publicitaire en lui-même — que dans une invisible 25ème image.

Un motif caché dans le tapis d’autant plus efficace, nous disait-on, qu’il s’adressait à notre inconscient par définition sans défense. Une photo du Sahara, par exemple, glissée dans un spot pour un soda gazeux vous poussait irrémédiablement à consommer ledit soda toutes affaires cessantes…

Autres technologies…


Est-il vraiment raisonnable de confier notre avenir à des “machines intelligentes” qui se trompent aussi infailliblement? Plus fort que le “big data prédictif” : le roman !

Kara Hayward dans Moonrise Kingdom de Wes Anderson

Dans un avenir proche, nous prédisent certains, on pourra tout prévoir. Grâce aux milliards de milliards de données collectées partout sur les réseaux sociaux et à travers le moindre objet connecté — votre cafetière, votre montre, un réfrigérateur, une trottinette géolocalisée et la ville entière devenue smart et pourvoyeuse d’open data — le monde va enfin devenir prévisible.

Ajoutez aux data un peu d’Intelligence Artificielle et le tour est joué : le big data se métamorphose en big data prédictif. Son postulat semble imparable : plus on possède de données, plus on est en mesure de prévoir le coup d’après.


L’histoire d’un vieil homme et d’un Vermeer. Ou comment les experts — même les plus chevronnés — ne sont jamais à l’abri de commettre une erreur… de débutant.

Abraham Bredius (1855–1946). Expert en peinture de l’âge d’or hollandais. Il fut surnommé « le Pape » à la fois pour sa morgue et l’autorité de sa parole

Chassez un biais cognitif, un autre revient au galop. On fustige facilement l’effet Dunning-Kruger, ce biais cognitif qui nous fait par ignorance surestimer notre compétence dans un domaine et commettre en conséquence pas mal d’erreurs du débutant avec assurance. Alors on est prompt à louer l’expertise : celle qui s’acquiert au fil du temps et de l’étude, celle qui nous mettrait à l’abri de toute surprise.

Pourtant l’expertise n’est pas une assurance contre les erreurs… de débutants.

Abraham Bredius était typiquement ce que l’on pouvait appeler un expert. Incontestable et incontesté dans son domaine — la peinture de l’âge d’or…


Dans “La Vérité sur Dix Petit Nègres”, Pierre Bayard se livre à un travail virtuose de déconstruction du chef-d’œuvre d’Agatha Christie. Il nous montre comment, nous lecteurs — mais aussi l’auteure elle-même — nous sommes laissés aveugler par la vérité. A lire aussi comme un bréviaire de tous nos aveuglements contemporains : biais cognitifs, vérités alternatives, complots, fake news etc.

Ils étaient dix — autrefois connu sous le titre de Dix Petits Nègres—d’Agatha Christie, cela vous dit forcément quelque chose. On se souvient tous de l’intrigue : dix personnes ne se connaissant pas sont invitées à passer quelques jours dans une villa luxueuse sur une île au large de la côte anglaise qu’une tempête va bientôt isoler. Le piège est parfait : tous trouveront la mort les uns après les autres suivant un mode opératoire inscrit dans une comptine. La police se révèlera incapable de trouver une explication à cette série de meurtres. …


How streaming platforms are transforming the way we listen to music and turning us into nostalgic goldfish.

Platforms such as Spotify, Deezer, Apple Music etc. are on the verge of revolutionising the music business, which has already undergone many revolutions in the past. Above all, at the turn of the millennium, the particularly traumatic one of illegal downloading. With Napster, the peer-to-peer platform, artists finding their income melting away felt like they were singing on the Titanic.

Streaming platforms — by bringing music fans back into the legal circle — provides some hope and strenght to a music market that had lost its stamina. …


Le succès de Fornite est un cocktail d’ingrédients narratifs passés au shaker : il y a du David contre Goliath, du film de casse façon inside man, du vilain petit canard… Une leçon de business en forme de conte de fées ou l’histoire d’un petit village qui résiste à l’envahisseur grâce à sa potion magique.

© Epic Games

O n aurait pu encore passer à côté si l’on n’avait pas été alerté par Charles, un de nos neveux. On avait bien remarqué sur les réseaux sociaux l’apparition de quelques chorégraphies de danses bizarres avec des personnages animés qui battaient des bras d’avant en arrière, mais on n’y avait pas approfondi la chose.

En ces temps d’infobésité, l’effet papillon peut fonctionner à l’envers : un événement de la taille d’un tsunami peut ne provoquer qu’un battement d’ailes de papillon sur nos radars. Et rester quasi imperceptible pour peu que vous ayez plus de 30 ans ou que vous n’ayez…


Celui qui se hasarderait à pronostiquer la mort du cinéma serait bien téméraire. Le cinéma a trépassé tellement de fois que trouver un légiste capable de certifier sa mort définitive ne sera pas chose facile.

Déjà en 1953, Paris Match titrait : « Le cinéma va-t-il disparaître ? ». Et visiblement le grand écran a bénéficié d’un petit sursis d’une soixantaine d’années.

Et puis bien malin aussi celui qui peut prédire comment le public réagira lorsque les salles rouvriront. Il y a la thèse qui voudrait que nous nous soyons déshabitués et donc qu’on aurait finalement perdu le goût de…


La culture vivante nous est indispensable. C’est une alchimie sociale: elle transforme le plomb des foules en des rassemblements d’âmes.

Dire que nous sommes actuellement en manque de lien social tient de l’euphémisme. Rencontres en face à face, échanges familiaux, amicaux, sociaux ou professionnels, déjeuners impromptus, fêtes à plus ou moins grande échelle… nous font cruellement défaut. Mais on n’avait peut-être pas imaginé que les effets de foule viendraient eux aussi à nous manquer.

La foule, c’est a priori tout ce que l’on fuit. C’est, par définition, là où il y a «trop» de monde. Une promiscuité subie. Voire une agression physique et mentale même si l’on ne présente aucune trace d’agoraphobie.

Gustave Le Bon, médecin anthropologue, a publié en…

Paul Vacca

Auteur, chroniqueur et consultant. Intervenant à l'Institut Français de la Mode (IFM Paris) et à Technocité (Bruxelles/Mons)

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store